Communiqué de presse
9 février 2018

Une assurance incitera les traitements «abusifs».


En tant que professionnels de la santé, les dentistes ont un code de déontologie et n’effectuent pas des soins inutiles. Les soins purement esthétiques ne seront pas couverts par cette assurance.